5 millions d’applications seront disponibles sur l’App Store

Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer un futur sans application notamment sur iPhone puisqu’elle facilite le quotidien. Compatible avec une multitude de secteurs, elle donne les moyens aux mobinautes d’agrémenter les journées.

Plus de 5 millions d’Apps opérationnelles en 2020

Depuis quelques années, les applications ne cessent de croître, car elles apportent une praticité inégalée. Pour faire du sport, réaliser des courses, suivre l’actualité, obtenir des informations sur la santé, piloter sa maison à distance… Tous les thèmes sont envisagés et, si vous pensez que les Apps sont déjà multiples sur la boutique officielle d’Apple, vous serez surpris d’apprendre que le nombre va continuer d’augmenter d’ici 2020. Selon une étude, près de 5 millions d’exemplaires seront opérationnels dans seulement quatre ans. Avec cette recrudescence, il sera relativement difficile d’améliorer sa visibilité.

Une conception inévitable pour les sociétés

Il faudra absolument se démarquer en faisant preuve d’innovations afin de capter l’attention des mobinautes. Nombreux sont ceux qui se focalisent sur le Top Apps de la Pomme et ces places sont attractives que ce soit pour les propriétaires des applications ou la société de Cupertino. 1% ont tendance à représenter 94% des revenus, une statistique à ne pas négliger puisqu’elle traduit parfaitement les nouvelles volontés des utilisateurs. Ils demandent de plus en plus des Apps, qui pourront agrémenter aisément leur quotidien. Ce chiffre est très surprenant surtout lorsque l’on effectue un bond en arrière. En 2008, près de 5000 exemplaires étaient au rendez-vous, mais ce fut le début d’une croissance fulgurante.

Une hausse de 75% du nombre d’exemplaires en 4 ans seulement

Jusqu’en 2015, la hausse a été régulière, mais un véritable pic a été observé dès le premier trimestre de 2016. L’App Store est ainsi passé de 1.75 à 2.93 millions d’unités. Cela montre que le développement d’une application mobile est impératif pour une société qui veut accroître sa visibilité ou divertir les utilisateurs. Ils seront donc comblés d’apprendre qu’une augmentation de 73% sera identifiée d’ici la fin 2020. Toutefois, nous sommes en mesure de nous questionner, cette saturation va-t-elle entacher l’engouement suscité pour ces petits logiciels ?

Il faudra attendre les prochaines années pour apporter une réponse, mais, aux premiers abords, il y a une grande chance pour que l’attrait subisse une hausse, car, bientôt, il sera difficile de se passer d’une application. Certaines permettent déjà de contrôler la maison et d’ouvrir une serrure, quelles seront les futures compétences ?

Une application Iphone pour le signalement des incidents de voirie

BougeMaVille est une application disponible sur l'AppStore qui permet aux habitants d'une municipalité de signaler les problèmes de voirie, les dégradations, les pannes et les interventions nécessaires aux services techniques.

Cette application est le front-end d'un ensemble applicatif qui permet aux services techniques l'identification précise du problème, la planification de son traitement et l'envoi d'un retour d'information à l'émetteur du signalement, qui saura que sa demande a été prise en compte.

L'apport du mobile par rapport aux systèmes classiques

Basé sur un système OpenSource qui a été déjà utilisé dans quelques grandes villes européennes et dans de nombreuses municipalités britannique, BougeMaVille apporte en effet une souplesse d'utilisation sans rapport avec les solutions de type Allô Voirie.

Avec une interface ergonomique et simple, la personne va effectivement pouvoir signaler très rapidement un problème :

  • sans avoir à chercher un numéro de téléphone
  • sans être dépendante des heures d'ouverture d'un service de réception d'appel
  • sans avoir à se rendre sur un site internet pour remplir un formulaire
  • sans avoir à chercher une adresse précise, souvent difficile à identifier (banlieues pavillonnaires, routes, ou, en ville, le fait de ne pas connaître le nom de la rue où on se trouve)

et ce, en faisant ce qu'elle a déjà l'habitude de faire :

  • prendre une photo et l'envoyer via une application, comme pour Instagram ou Facebook
  • se géolocaliser avec précision, comme pour GoogleMaps ou Foursquare
  • en répondant à un rapide questionnaire de qualification.

Pour les services municipaux, les avantages sont aussi très importants :

  • la géolocalisation précise permet de ne pas perdre du temps à rechercher, parfois sur un assez grand périmètre l'incident signalé
  • et d'identifier de façon sûre les signalements multiples
  • ainsi que d'avoir une vue réelle du problème via la photo

Un système modulaire et ouvert

La conception de l'ensemble applicatif (front-end et back-end) fait un très large appel aux APIs, ce qui permet de l'interfacer sans difficultés avec les systèmes de gestion technique éventuellement déjà en fonctionnement. Dans tous les cas, il n'y a aucune double saisie, même pour le retour d'information final vers le citoyen-client.

En proposant une chaîne de traitement complète, BougeMaVille et l'agence Coeur de Web mettent la GRC à portée des petites collectivités locales. En ayant construit un système complètement interfaçable, BougeMaVille permet aux municipalités déjà avancées dans la voie de la SmartCity de progresser sans devoir abandonner les investissements déjà réalisés. Car le système de base peut être élargi à tout type de signalement et de crowdsourcing, y compris des organisation de surveillance locale de type "bons voisins".

De plus, l'intégration avec les systèmes existant, y compris le site internet de la municipalité, se fait de façon transparente, car l'applicatif n'impose pas sa propre charte graphique, elle reprend celle du client. Enfin, l'application fonctionne même lorsque l'Iphone est hors zone : dans ce cas, comme pour un envoi de SMS, les données sont stockées localement et envoyées automatiquement dès qu'un réseau est disponible.

Un retour d'information pour améliorer la communauté

BougeMaVille permet de renforcer l'interaction entre les citoyens et leurs services municipaux, d'améliorer la perception du travail des élus : les statistiques d'intervention montrent l'activité réelle de la mairie, le fait d'avoir un retour sur un signalement effectué pousse la personne à s'investir plus, au lieu d'avoir une attitude passive face à un problème.

Les applications à ajouter à son nouveau iPhone

La sensation de rouler avec des pneus crevés est la même que celle d’utiliser un iPhone sans applications. Le résultat est pareil dans les deux cas, car on ne peut pas aller loin. L’App Store compte actuellement plus de 1,3 million d’applications téléchargeables. En effet, chacun peut trouver celles qui leur conviennent dans ce vaste catalogue d’applications mobiles. Voici quelques applis indispensables pour un smartphone signé Steve Jobs.

Read More